Interview – El Prolétaire Fofodji

El Prolétaire Fofodji

INTERVIEW
Réalisée par Sylvie Malter
journaliste
Sylvie Malter
● Tout d’abord : Bonjour Fofodji, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs qui ne vous connaitraient pas encore ?
Fofodji
● Je suis El Prolétaire fofodji chanteur de kuduro. J’ai commencé la musique à l’âge de 10 ans dans un groupe « Angola » à Luanda et trois ans plus tard, je me suis lancé en solo. ,on premier single à été « TO PAUSADO » qui a connu un grand succès dans certaines quartier de Luanda.
Sylvie Malter
● Plutôt vinyle, CD, mp3, streaming (Deezer, Spotify, Grooveshark…)?
Fofodji
● Plutôt CD , Mp 3 et Deezer ;
Sylvie Malter
● Le fait d’actualité qui vous a le plus touché ces derniers temps ?
Fofodji
● J’ai du mal à reconnaitre le monde qui j’ai vis autant de violence, principalement les guerres dans le monde. Dans notre monde on connait plus le savoir-vivre ;
Sylvie Malter
● Le morceau qui tourne en boucle dans votre iPod ?
Fofodji
● Ahhhh rien avoir avec le style que je pratique, je suis plutôt celui qui écoute beaucoup de musique gospel Angolaise, Congolaise et Ivoirienne etc … mais parfois c’est le rap Français et la musique des années 80 ans
Sylvie Malter
● Quelle est votre meilleure et pire expérience sur scène ?
Fofodji
● Pour le moment que de bons souvenir ; c’était une fois dans région de Haute-Vienne avec le Groupe Unidji a » Bellac » sur scène on chante et arrive à la fin le public voulais pas que on arrête du coup c’est la police que nous ont protégé en descendant de la scène, ont été évacué par la police dans une protection total, mais l’ambiance c’était vraiment énorme.
Sylvie Malter
● Quelles sont les influences qui t’inspirent lors de l’écriture ?
Fofodji
● Ma source d’inspiration c’est vraiment la société, surtout les faits divers. Parfois dans des soirées aussi j’arrive avoir des idées
Sylvie Malter
● Que voudrais-tu que les gens disent de toi ?
Fofodji
● Ahhh de moi je ne préfère pas! Mais plutôt de ma musique, j’espère apporte de la joie aux gens dans les quatre coins du monde.
Sylvie Malter
● Merci de m’avoir accordé cette interview

Merci a vous Sylvie Malter