JULIA LEZHNEVA – NOUVEL ALBUM DE CRÉATIONS MONDIALES‘CARL HEINRICH GRAUN: OPERAARIAS’

play all visit

Un album Decca Classics-parution le 14 avril 2017 Récital à la Philharmonie de Paris le 27 avril 2017

Dans son nouvel album qui paraîtra sous étiquette Decca Classics le 14 avril prochain,la soprano russe Julia Lezhneva nous offre d’incroyables redécouvertes avec plusieurs airs de Carl Heinrich Graun. Cet album, ‘Carl Heinrich Graun: Opera Arias’, contient 11 premiers enregistrements mondiaux et se conclut parle morceau ‘Mi paventi il figlio indegno’, celui qui a poussé Julia à s’intéresser de plus près aux œuvres de Graun.

Musicien au parcours prestigieux, Kapellmeister royal du souverain prussien Frédéric le Grand, Graun fut un compositeur allemand de premier plan dans le domaine de l’opéra baroque italien, et pourtant il est presque inconnu aujourd’hui. C’est alors qu’elle se préparait à donner un concert à Sans souci, le palais de Frédéric à Potsdam, que Julia a fait connaissance avec l’air de Graun, ‘Mi paventi’, extrait de Britannico(1751).

Séduite par les ravissantes compositions de Graun, Julia s’est alors lancée dans un voyage jalonné de découvertes. Au fil de journées passées dans une bibliothèque berlinoise, elle a examiné différents manuscrits d’opérasafin de sélectionner des airs pourle nouvel album. «J’ai été complètement bouleversée par cet air magnifique», déclare-t-elle au sujet de‘Mi paventi’. «Il est si beau, siémouvant qu’en le chantant, j’étais toute tremblante. Il fut écrit pour Giovanna Astrua,l’une des plus grandes sopranos de l’époque. Et j’ai été ravie de découvrir que cet air en particulier fut souvent interprété au cours du siècle qui suivit, et par des cantatrices aussi célèbres que Gertrud Mara, Sophie Löwe et Pauline Viardot!»

Graun aimait le son des voix naturelles féminines et essaya, dans ses compositions, de faire des femmes les égales des castrats, créant pour elles de nombreux rôles dotés d’une gamme émotionnelle et dramatique aussi large que possible. Sur cet album, Julia est accompagnée par le Concerto Köln, l’un des meilleurs ensembles allemands de musique ancienne, dirigé par Dmitry Sinkovsky–et compte avec tout un éventail de musiciens baroques de premier plan, y compris le luthiste Luca Pianca.

La presse a dit de Julia, soprano âgée de 27ans, qu’elle possédait «une voix angélique»(New York Times) aux«sonorités immaculées»(Opernwelt) et à la « technique exemplaire»(Guardian). La plupart des compositions de Graun puisent dans la mythologie et parlent de rivalités et de souffrances amoureuses; à l’écoute, elles sont profondément touchantes et passionnées. Sur cet album, la performance vocale enchanteresse de Julia contribue à faire revivre les chefs-d’œuvre de Carl Heinrich Graun, oubliés depuis si longtemps.

Liste des titres
CARL HEINRICH GRAUN: OPERA ARIAS

1.“Sento una pena”,extrait deL’Orfeo
2.“Sforzero…”,extrait deIphigenia in Aulis
3.“Senza di te, mio Bene”,extrait deCoriolano
4.“La Gloria”,extrait deArmida
5.“Piangete”,extrait deIl Mithridate
6.“Parmi…ah no!”,extrait deSilla
7.“Sinfonia” extraite deRodelinda, regina de’ Langobardi
8.“Il mar s’inalza e freme”,extrait deL’Orfeo
9.“D’ogni aura al mormorar”,extrait deL’Orfeo
10.“No, no, di Libia fra l’arene”,extrait deSilla
11.“A tanti pianti miei”,extrait deArmida
12.“Mi paventiil figlio indegno”,extrait deBritannico

Exception faite de la piste 12, tous ces titres sont ici enregistrés pour la première fois.